Artisanat 2.0, et si on en parlait ?

oct 29, 12 Artisanat 2.0, et si on en parlait ?

Voici un très bel article du Nouvel Economiste sur ce qui est présenté comme l’Artisanat 2.0, à lire pour comprendre le devenir de la Forge des Possibles, sa raison d’être, son champ d’expérimentation : http://www.lenouveleconomiste.fr/artisan-2-0-16326/

Fabriquer localement en s’appuyant sur une intelligence collective internationale

C’est souvent la première raison d’ouvrir un FabLab : mettre à disposition de tout un chacun des machines-outils, parfois à commande numérique, comme une imprimante 3D ou une CNC (fraiseuse numérique) ou encore une découpe laser, parfois plus classiques comme une machine à coudre, un marteau, un tour, …  pour qu’ils puissent passer d’une idée, d’un besoin (réparer une machine ‘obsolète’, créer un cadeau pour un(e) ami(e), prototyper une invention, …) à la réalisation d’un réel objet physique, non pas constitué de pixels mais bien d’atomes.

Pouvoir rematérialiser l’immatériel

Rêver des plans, les dessiner, les partager et les mettre à disposition de tous ceux qui localement ont accès à ces outils…

Réparer au lieu de recycler, et surtout apprendre à le faire.

Apprendre à modéliser, à imprimer, à scier, à coudre, à documenter, à partager, à expliquer …. et ce, quelque soit son âge, son métier, son CSP, son envie, sa motivation.

Il est évident que des activités vont se créer autour de ces outils, que des métiers vont naître, que les FabLabs, micro-usines locales et partagées, vont se démultiplier et créer avec eux quantité de modèles sociaux, pédagogiques mais aussi économiques.

Les FabLabs, extension du web au monde physique

Le web a permis aux hébergeurs de s’inventer, aux webmasters puis agences web, aux wedesigners, développeurs, community managers de créer leur activité ou de rejoindre des startups devenues grands groupes, de voir des mastodontes naître en moins de 15 ans : Google, Twitter, Youtube et d’autres… et surtout que des usages (créer / publier / partager / redistribuer / ….) deviennent très vite natifs pour beaucoup de jeunes et de moins jeunes. 

Le foyer numérique, les réseaux sociaux, les blogs, les web-tv, les wiki, les forums, les sites de rencontres sont tous autant d’usages, de modèles qui ont créé moult métiers ou innovations et ont changé notre quotidien y compris pour les acteurs industriels traditionnels, tels le monde de la culture ou de la presse, mais aussi des voyageurs et des consommateurs. En effet, entre autres choses, le web a aussi redéfini la notion de zone de chalandise.

La Forge des Possibles, pour découvrir le futur du Web

De la même manière qu’en son temps la naissance du web nous a passionné, à la Forge des Possibles nous savons qu’une nouvelle ère s’ouvre à tous ceux qui ont envie de s’impliquer et de vivre cette passionnante aventure !

Rien n’est encore figé, des tendances se dessinent, les acteurs ne sont pas encore en place, et la pièce est en train de s’écrire. N’est-ce pas le meilleur moment pour venir en discuter et participer ?

Contactez-nous ! Et profitez des OpenLabs pour venir nous rencontrer… physiquement !

 

 

 

 

0 Commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Activités de la Forge des Possibles et son fablab pour l'automne 2012 | La Forge des Possibles - [...] Sans oublier de trouver aussi le temps de produire quelques articles, tel celui sur l’artisanat 2.0. [...]
  2. Au FabLab de la Roche sur Yon, 2 samedi openLab en janvier - La Forge des Possibles | La Forge des Possibles - [...] Et si vous ne connaissez toujours pas la Forge des Possibles, vous trouverez de nombreuses réponses ici ou là… ...

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>